Shampoing bio et vegan : adoptez une routine capillaire naturelle et éthique

Les shampoings conventionnels sont souvent composés d’ingrédients chimiques, synthétiques ou d’origine animale. Ces derniers peuvent être nocifs pour la santé de vos cheveux, de votre cuir chevelu et de l’environnement. Pour prendre soin de vos cheveux tout en respectant vos valeurs, pourquoi ne pas opter pour des shampoings bio et vegan ? Ces shampoings sont formulés à partir d’ingrédients naturels, végétaux et certifiés sans cruauté animale. Ils offrent de nombreux bénéfices pour votre chevelure. Les détails dans les paragraphes qui suivent !

Comment choisir un shampoing bio et vegan ?

Un shampoing bio et vegan doit répondre à certains critères afin de garantir son efficacité et sa conformité à vos principes. Voici donc les points à vérifier avant d’acheter un shampoing bio et vegan :

A lire également : Épilation maillot intégral : techniques, conseils et soins post-épilation

La composition

Un shampoing bio et vegan doit être formulé à partir d’ingrédients naturels, végétaux et biologiques. On entend par cela des ingrédients :

  • issus de l’agriculture biologique,
  • sans pesticides, 
  • sans engrais chimiques,
  • sans OGM. 

Il doit également être exempt de substances controversées, comme :

Lire également : Le rasoir de sûreté : l’accessoire indispensable pour un rasage à l’ancienne

  • les sulfates,
  • les silicones,
  • les parabènes,
  • les colorants,
  • les conservateurs synthétiques. 

Vous pouvez opter pour cette sélection de shampoings bio chez ce marchand. Elle répond parfaitement à ce critère. 

Le pH

Le pH d’un shampoing doit être adapté à celui de votre cuir chevelu, qui est légèrement acide (entre 4,5 et 5,5). Un shampoing trop alcalin, au-dessus de 7, peut altérer le film hydrolipidique qui protège votre cuir chevelu et vos cheveux. De quoi favoriser la sécheresse, les démangeaisons, les pellicules ou les irritations ! Un shampoing trop acide, en dessous de 4, peut rendre vos cheveux cassants, ternes ou difficiles à coiffer. 

Pour connaître le pH d’un shampoing, utilisez un papier pH. Vous en trouverez facilement auprès d’une pharmacie ou sur internet. Sinon, fiez-vous aux indications du fabricant.

Le type de cheveux

Un shampoing bio et vegan doit être adapté à votre type de cheveux, qu’ils soient secs, gras, normaux, fins, épais, bouclés, colorés ou abîmés. Chaque type de cheveux a des besoins spécifiques. Il nécessite donc des ingrédients appropriés pour les nourrir, les hydrater, les purifier, les fortifier, les réparer ou les embellir.

Comment utiliser un shampoing bio et vegan ?

Un shampoing bio et vegan s’utilise de la même manière qu’un shampoing conventionnel. Quelques ajustements s’avèrent cependant indispensables afin d’optimiser les résultats.

La fréquence

Il n’est pas nécessaire de laver vos cheveux tous les jours, au risque de les agresser et de les rendre plus gras. L’idéal est de le faire deux à trois fois par semaine, en fonction de la nature de vos cheveux et de leur état.

La quantité

Pas besoin d’utiliser une grande quantité de shampoing ! Cela peut alourdir vos cheveux et les rendre difficiles à rincer. Il suffit d’appliquer une noisette de shampoing sur vos cheveux mouillés. Ensuite, massez délicatement votre cuir chevelu du bout des doigts, en faisant des mouvements circulaires. 

L’adaptation

Il se peut que vos cheveux aient besoin d’un temps d’adaptation lors du passage à un shampoing bio et vegan, surtout si vous utilisiez auparavant des shampoings conventionnels. Respectez ce temps d’adaptation !